Expositions

Emmanuel Lepage

Du 20 octobre au 26 janvier 2019
Le Petit Echo de la Mode - Salle d'exposition
2€

 

Bd_Lepage_20Aussi loin qu’il s’en souvienne, Emmanuel Lepage a toujours voulu faire de la bande dessinée et réalise très tôt que raconter des histoires pouvait être un métier.

Scénariste, dessinateur, coloriste, il a réalisé (seul ou accompagné) de nombreux albums parmi lesquels la série Névé, La Terre sans mal, Muchacho, Voyage aux îles de la Désolation, Les voyages d’Ulysse ou, plus récemment, Ar-Men, pour la plupart traduits dans de nombreux pays européens, ainsi qu’aux États-Unis, au Nicaragua, au Japon, en Corée-du-Sud et en Chine continentale.

« Dessiner, c’est essayer de rendre visible ce qui ne se voit pas » dit-il dans son livre Un printemps à Tchernobyl. Que ce soit dans ses albums, des îles Kerguelen au Nicaragua, des rues de Managua à celles de Volodarka ou près de la centrale de Tchernobyl et de la zone interdite, Emmanuel, avec talent, sensibilité et générosité, est perpétuellement en quête d’une vérité graphique. Il fouille avec  acuité la vie intérieure de ses personnages, réels ou de fiction, et leur manière d’être au monde.

 

 

Lorsqu’il quitte son atA-B_Tchernobyl.tifelier, Emmanuel arpente la planète en globe-trotter passionné. Armé de crayons, fusains, feutres, pastels, aquarelle, il part respirer des airs plus purs le carnet de croquis à la main et cherche à restituer la vérité de l’instant. Peu importe que le dessin soit beau pourvu qu’il soit juste et sincère.

Emmanuel Lepage a été distingué par de nombreux prix en France et à l’étranger. Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions à travers le monde et celle présentée au Petit Écho de la Mode invite le spectateur (à travers planches de bande dessinée, illustrations, croquis d’atelier ou du bout du monde) à parcourir plus de 30 ans de carrière et à découvrir la virtuosité graphique d’un auteur majeur de la bande dessinée actuelle.

Exposition conçue et mise en espace par Stevan Roudaut.

Deux ateliers seront proposés aux scolaires autour du travail et de l’univers d’Emmanuel Lepage.
Les ateliers seront animés par Christine Rannou, plasticienne et médiatrice culturelle à la Ligue de l’Enseignement des Côtes d’Armor et Laurent Richard, illustrateur pour la presse et l’édition jeunesse.

Plonk et replonk

A partir du 18 mai 2018
Le Petit Echo de la Mode - Agora
Gratuit

Confier à PExpo Plonk et replonklonk et Replonk, le fonds du Petit Écho de la Mode c’est la garantie de découvrir ce magazine sous un angle tout à fait bizarre et inédit !

À partir du 18 mai, le pôle culturel de Leff Armor communauté vous plonge dans l’univers de Plonk et Replonk. Ces deux frères suisses, trafiquent des images et créent, à coup de collages, trucages et jeux de mots, un monde totalement loufoque et mystérieux.

À grand renfort d’associations d’idées et de jeux de (et sur les) mots, Plonk et Replonk ont développé un style autant qu’un état d’esprit : la « plonkitude », ou l’utilisation de l’image pour faire un mot et vice-versa. C’est tout une pyrotechnie à double détente, dont le but serait, disent-ils, « de se bagarrer avec le poncif et l’idée reçue ».L
Dans sa préface « De zéro à Z », le romancier Daniel Pennac, fan inconditionnel, constate : « [les auteurs] sont plonk quand je les comprends et plonkissimes quand je ne les comprends pas. Il n’y a d’ailleurs aucune urgence à les comprendre ». Vous avez dit surréaliste ? Oui, évidemment, et dada, bien sûr. Et légèrement zinzin, aussi. Autant dire que Plonk et Replonk ne cherchent pas à refaire le monde, juste à prendre la supposée normalité de biais, pour ouvrir, sous l’angle le plus décalé qui soit, des perspectives vraiment inédites.L

Télérama, Jean-Claude Loiseau, publié le 23/11/2013.

Après le musée d’Orsay et de nombreux espaces culturels, c’est au tour du Petit Écho de la Mode de passer à la moulinette Plonkienne ! C’est 12 images qu’ils vont détourner et que nous découvrirons en grand tirage mais aussi sous forme de cartes postales. Attention dérapages surréalistes non contrôlés !

De septembre à juin
Du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h

Du 7 juillet au 16 septembre
Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
Le dimanche de 14h à 18h